Bavo! J’ai aimé lire ton livre avec la hâte de le finir et en même temps la tristesse de voir arriver la fin!

Myriam Cerito